Ça s’est fini comme ça :

L’histoire est raconté sous forme de flash-back lors d’un discours donné par William Marston au CSAA (Child Study Association of America) en 1947.

William Moulton Marston et sa femme Elizabeth Holloway Marston sont tous deux professeurs à l’université d’Harvard et au Radcliffe College. C’est en 1928, que William recrute la jeune Olive Byrne, qui est la nièce de la célèbre militante Magaret Sanger, elle l’aide dans ses recherches sur les interactions humaines (il écrit notamment la théorie du DISC, très utilisé dans le  management) qui conduiront à la création du détecteur de mensonges.

Elizabeth remarque l’attirance que William a pour son assistante, elle lui donne la permission de poursuivre l’intérêt qu’il a pour Olive tout en interdisant à la jeune, elle même déjà fiancé à un autre, d’avoir une relation avec lui. C’est le test final du détecteur de mensonges qui révélera les sentiments d’Olive pour William … et Elizabeth !

Les Marston et Olive s’installent alors dans une banlieue new-yorkaise.
Elizabeth et Olive sont toutes les deux enceintes de William, mais la jeune assistante prétends au voisinage n’être qu’une simple veuve.

Un jour, William tombe sur une boutique de Comics tenu par Charles Guyette qui l’introduira à l’art du fétichisme. William y voit un moyen d’appuyer sa théorie de DISC et Olive sera très réceptive et commencera à s’intéresser au sadomasochisme. Elizabeth quant à elle préférera se tenir à l’écart de cet art, jusqu’au jour où Guyette présentera  une tenue créée avec l’aide d’Olive qui sera le prototype de la tenue de Wonder Woman.

William tente d’écrire une histoire à ce sujet, mais se rend compte qu’il est difficile pour lui d’écrire. Il monte alors une bande dessinée dont l’héroïne serait une Amazone, il s’inspire de ses recherches et du travail de secrétaire de sa femme Elizabeth qu’il admire. Il vend son idée à Max Grimes, éditeur à la National Periodical Publication (aujourd’hui DC Comics) qui lui donnera le nom de « Wonder Woman »

Le succès de Wonder Woman élève les famille Marston / Byrne jusqu’au jour où une de leurs voisine Mary prétends les surprendre tous les trois dans une relation intime. Des répercussions tomberons sur les enfants dans deux jeunes femmes : Elizabeth oblige Olive à quitter le domicile familiale avec ses enfants.
La réputation de l’ouvrage va alors prendre un coup et recevoir des accusations de propagande « lesbienne et sadomasochiste » qui ont mené William a venir témoigner devant le CSAA.

Juste après avoir fini son discours, William s’écroule et est amené à l’hopital. On lui diagnostique un cancer. Mourant, il demande alors à Olive de revenir dans sa vie, une démarche soutenue par Elizabeth. Après sa mort, les deux jeunes femmes continuèrent à vivre ensemble.

prof marston wonder woman
Sortie  à l’automne 2017 aux USA, on ignore encore la date de sa sortie en France. 

Ma citation préférée :

« Elle est belle, innocente, gentille et a le coeur pure. Tu es brillante, féroce, hilarante, et une peste de première catégorie . Ensemble, vous êtes la femme parfaite. » -William 

 

 

 

Publicités